NEWS du 22 mai 2014

jeudi 22 mai 2014
par  paslaniici
popularité : 37%


Jeudi 22 mai 2014, numéro 161
Si cet email ne s’affiche pas correctement, vous pouvez consulter directement la page

  • Editorial : Bouygues-Orange : mercato avant la coupe de france des télécoms
  • Dernière minute : des militant-es syndicaux SUD PTT en garde à vue !
  • Grève de la relation client à Orange le 19 mai
  • Orange : des actions gratuites à vendre !
  • Grève des centres d’appel le 27 mai
  • Rachat de SFR : une prime de 2.000 euros pour les salariés
  • Les mesures libérales-antisociales du gouvernement socialiste
  • Manifestation des retraités le 3 juin
  • Nos droits : Heures complémentaires / temps partiel

L’humeur du jour

Votre mobile

En complément du site web fédéral et d’intranet, la fédération propose des informations plus courtes plus locales, accessibles depuis votre mobile.
Pour plus d’infos et comment télécharger les applications :

SUD sur votre mobile

Inscrire un-e ami-e


Vous pouvez aussi inscrire à cette lettre électronique de SUD un-e ami-e en cliquant ici !

Voir les lettres précédentes


Toutes les lettres sont disponibles sur le site public de SUD en cliquant ici !



Editorial : Bouygues-Orange : mercato avant la coupe de france des télécoms

Les médias ont repris les interventions du gouvernement jusqu’à la CGC qui prétendait sauver les 2000 emplois menacés chez Bouygues par un mariage avec Orange.

Qui peut croire sérieusement que la direction d’Orange pourra sauver des emplois quand elle se garde bien de répondre à la revendication de 5000 recrutements en 2014 ?

Quelle confiance accorder au patron de Bouygues qui semble plus pressé de protéger son portefeuille en béton que de définir une stratégie industrielle ?

Pour Sud, le public et les salarié-es sont les premières victimes, ils n’ont pas vocation à rester les pieds dans le béton des spéculations.


Télécharger le communiqué de presse SUD


Dernière minute : des militant-es syndicaux SUD PTT en garde à vue :

le 21 mai, 4 postier-es du 92 sont resté-es en garde à vue pendant 10H ! Cet emprisonnement intervient après plus de 100 journées de grève sans que la direction de la poste n’ait souhaité répondre sérieusement aux revendications des grévistes.
La fédération Sud soutient de toutes ses forces les 4 postier-es inquiétés ; la criminalisation des mouvements sociaux est insupportable au moment où les moindres désirs du patronat sont entendus par ce gouvernement !


Télécharger le communiqué de presse SUD


Grève de la relation client à Orange le 19 mai

6, 34% des grévistes nous dit la direction mais impossible d’obtenir le moindre détail pas même de connaitre le nombre de grévistes sur les effectifs prévus. Il faut prendre le temps d’analyser tout ce qui s’est passé, avec des sites sans aucun-e gréviste, d’autres où on était à 20% de grévistes, d’autres à 50%. On finirait par douter !
Une certitude, le mécontentement est là, et les attentes sont importantes. Mais la confusion générée par la proximité de la grève Fonction Publique du 15 mai n’a pas facilité les choses, et sans doute aussi le fait que SUD appelait seul. Le bilan va être tiré par les militant-es SUD dans toute la France, avec les salarié-es.
C’est un début, la suite est à inventer pour se faire entendre.


Des actions gratuites à vendre !


En 2011, le PDG d’Orange avait proposé un plan d’actions gratuites « Partageons » pour les salarié-es, si le groupe générait plus de 27 milliards d’euros de « cash » en trois ans. Pour ce faire, 17 millions d’actions avaient été réservées. Hélas, même si les salarié-es n’y sont pour rien, l’objectif est manqué de trois milliards et le plan annulé.

Il est remplacé par une ORP « Offre Réservée au Personnel », c’est-à-dire des actions gratuites finalement vendues aux salarié-es...qui auront les moyens d’en acheter. Certes, un abattement de 20 % et quelques actions sont offertes, mais il faudra quand même investir, et sans en connaitre le prix d’achat ! Cerise sur le gâteau, l’entreprise en récupérera des retours en monnaie sonnante et trébuchante !

SUD a écrit au PDG pour lui demander de verser l’équivalent de ces actions réservées au personnel, soit 170 millions d’euros, sous forme de primes de 1800 €, 1400 € et 1000 € selon le niveau de rémunération des salarié-es.

Le PDG a refusé. De son côté, le Comité de Groupe Monde a demandé l’attribution d’une prime égalitaire de 1000 € à tous les salarié-es du groupe Orange, dans le monde.

Cette « ORP » ressemble plus à une « Offre de Richard pour Privilégié-es » !


Télécharger la pétition


Grève des centres d’appel le 27 mai

La grève prévue sur les entreprises sous-traitantes en centres d’appel le 27 mai prochain prend de l’ampleur !

En effet, le noyau syndical de départ Sud, CGT et CFDT après avoir été rejoint par FO vient de voir la CFTC se joindre à l’appel national.

L’ensemble des équipes sur le terrain multiplie les diffusions de tracts et les discussions afin que cette grève soit le point de départ d’un nouveau rapport de force sur la convention collective des prestataires de services.


Télécharger le tract d’appel


Rachat de SFR : une prime de 2.000 euros pour les salarié-es, oui mais ...

Le PDG de SFR a annoncé aux salarié-es qu’ils recevraient à la signature du rachat par Numericable, avant fin juin, une prime de 2.000 euros brut.

Pendant que les personnels de Bouygues Telecom s’inquiètent d’un lourd plan de licenciements, les salarié-es de SFR devraient donc recevoir cette prime une fois signée la vente de l’opérateur par sa maison-mère.

Ces 2.000 euros représentent une somme totale de 17 millions d’euros distribuée aux 8.500 salariés de SFR. Mais pour mémoire, Vivendi avait d’abord annoncé sa volonté de redistribuer 3,5 milliards d’euros à ses actionnaires après la vente de SFR, sous la forme de dividende et/ou de rachat d’actions.

C’est donc 17 millions pour les salarié-es mais…. plus de 3,5 milliards pour les actionnaires ! Faut pas confondre !


Les mesures antisociales des socialistes !

Le président Hollande a vite oublié les maigres promesses du candidat qui s’est fait élire en annonçant une remise à plat de la fiscalité, une attaque contre le monde de la finance...

Une partie des abstentionnistes des élections municipales avait exprimé le rejet de sa politique libérale. Avec son premier ministre Manuel Valls , il donne le signal de l’accélération d’une série de mesures libérales affaiblissant la protection sociale, renforçant l’austérité pour le plus grand nombre (50 milliards d’euros supplémentaires d’économies) afin d’amplifier les cadeaux au patronat (plus de 30 milliards d’euros).
Solidaires regarde les mesures à la loupe !


Télécharger le 6 pages Solidaires


Les retraité-e-s en colère disent non au plan d’austérité

Manifestation nationale des retraités et retraitées » mardi 3 juin à Paris

Parce que « la retraite n’est pas un privilège ou une prestation sociale. Elle est un droit obtenu par le travail et son niveau est directement le résultat des rémunérations perçues pendant la vie professionnelle et le nombre d’années cotisées » les organisations syndicales de retraité-e-s CGT, FO, FSU, CFTC et Solidaires refusent le nouveau tour de vis austéritaire décidé par le gouvernement Valls, avec notamment le gel des pensions jusqu’en octobre 2015, et appellent à une manifestation nationale des retraités et retraitées le mardi 3 juin prochain à Paris.

Un rendez-vous qui concerne tous nos syndicats et militant-e-s.


Télécharger le tract UNIRS


Nos droits : Paiement des heures complémentaires pour les salarié-es à temps partiel

Les salarié-es à temps partiel peuvent effectuer des heures complémentaires. Elles ne peuvent excéder 10% du temps de travail prévu au contrat sauf s’il y a accord ou convention pour les porter au maximum à 1/3 du temps de travail initialement prévu.

La loi n°2013-504 du 14 juin relative à la sécurisation de l’emploi prévoit, dans son article 12, la majoration de salaire de 10% dès la première heure complémentaire accomplie. Au delà elles sont majorées à 25%.

A Orange, cette loi s’applique aux salarié-es de droit privé mais pas aux fonctionnaires. La direction d’Orange a pris la décision d’appliquer cette même mesure aux fonctionnaires et aux agents contractuels de droit public et ce à partir du 1er janvier 2014.
Cette décision n°15 a été présentée au conseil paritaire du 20 mai 2014.


Télécharger la décision n°15 à Orange


Télécharger l’article 12 de la loi n°2013-504 du 14 juin


La fédération Sud PTT est membre de JPEG 25/27, rue des Envierges 75020 Paris - Tel : 01 44 62 12 00 - sudptt@sudptt.fr - www.sudptt.org
Vous recevez cette lettre d’information parce que vous êtes inscrit(e) à la liste de diffusion. Envoyez un courriel pour vous désinscrire ou recevoir cette newsletter.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois