Newsletter du 25 septembre 2014

jeudi 25 septembre 2014
par  paslaniici
popularité : 40%


La lettre d’information Télécom de la fédération SUD


Jeudi 25 septembre 2014 - Numéro 176
Si cet email ne s’affiche pas correctement, vous pouvez consulter directement la page

  • Edito : Opposition, un droit qui ne s’use que si l’on s’en sert
  • Le don de jours de repos… un « Orangethon » ?
  • OBS crée OAB : Oups !
  • Déclaration des droits de l’homme digitale pour protéger l’homo webus… mon œil !
  • Vivendi vend son dernier actif dans les télécoms
  • La Poste : Première embrouille pour Wahl !
  • Planète terre, ça chauffe
  • Nos droits : Trajets entre deux clients : temps de pause ou travail effectif ?

L’humeur du jour

Votre mobile

En complément du site web fédéral et d’intranet, la fédération propose des informations plus courtes plus locales, accessibles depuis votre mobile.
Pour plus d’infos et comment télécharger les applications :

SUD sur votre mobile

Inscrire un-e ami-e


Vous pouvez aussi inscrire à cette lettre électronique de SUD un-e ami-e en cliquant ici !

Voir les lettres précédentes


Toutes les lettres sont disponibles sur le site public de SUD en cliquant ici !


Edito : Opposition, un droit qui ne s’use que si l’on s’en sert

La direction d’Orange a dit sa satisfaction de la signature de l’accord pour la Gestion Prévisionnelle pour l’Emploi et les Compétences.

Il est signé par CFDT et CGC, 2 syndicats sur 5. Alors que 30 000 salarié-es devraient partir d’ici 2020, cet accord s’inscrit dans les limites des 5200 recrutements en 3 ans.
Pourtant, tous les syndicats réclamaient 5000 embauches pour la seule année 2014.

Nos revendications en matière de reconnaissances de compétences sont restées sans réponse immédiate. L’accord n’est pas majoritaire.

La législation autorise un "droit d’opposition" des fédérations FO CGT et Sud (Plus de 50% des voix des salarié-es). Il aurait pu contraindre la direction à poursuivre la négociation.
Aujourd’hui, la qualité de la "com" sur le dialogue social se substitue souvent à la qualité des revendications satisfaites. Nous avons sollicité la CGT et FO pour exercer un droit d’opposition dans les 8 jours. La fédération FO nous a fait faux bon.

Dommage, dans les négociations comme dans l’action, l’avenir des emplois et la reconnaissance de nos qualifications méritaient mieux...


Le don de jours de repos… un « Orangethon » ?

Selon le texte de loi adopté, "le-la salarié-e peut, sur sa demande renoncer anonymement et sans contrepartie à tout ou partie de ses jours de repos non pris au bénéfice d’un-une autre salarié-e de l’entreprise qui assume la charge d’un enfant âgé de moins de vingt ans atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité". Et que le-la salarié-e donateur doit conserver un minimum de 24 jours de repos.

Cette loi est nommée "loi Mathys", du nom d’un enfant atteint d’un cancer. Son père, salarié de Badoit dans la Loire, avait bénéficié de 170 jours de repos offerts par ses collègues pour rester au chevet de son fils jusqu’à son décès. Les médias ont fait chorus autour de « ce beau geste de générosité », « ce bel exemple de solidarité » sans en interroger vraiment la nature mais n’oublions pas que c’est surtout parce que le salarié bénéficiaire des RTT de ses collègues n’avait pas obtenu, de la part de sa direction, le droit d’accompagner les derniers instants de vie de son enfant que des salariés en sont venus à offrir leurs jours de RTT.


Lire la suite


OBS crée OAB : Oups !

Orange Business Services, l’entité entreprises d’Orange, crée une nouvelle entité, Orange Applications for Business, qui rassemblera 2 400 salarié-es.

Elle accompagnera la transformation digitale des client-es en se développant dans trois domaines :

- les objets connectés : par exemple, le service « localisation universelle » permet aux entreprises de localiser en temps réel les objets connectés par le biais d’une carte SIM. 
- le Bigdata, avec par exemple Flux Vision : une offre d’analyse de flux de population en temps réel. Utile pour les collectivités qui souhaitent mieux organiser leurs transports.
- des applications mobiles intelligentes : pour qui veut connaître les possibilités de sorties en soirée dans une ville donnée, l’application va sélectionner les lieux en fonction de la météo et des goûts de la personne.

Des services... mais à quel prix ? Big brother is watching us !


Déclaration des droits de l’homme digitale pour protéger l’homo webus… mon œil !

Le Forum d’Avignon a eu lieu la semaine dernière. C’est une grand-messe annuelle qui rassemble pendant plusieurs jours la fine fleur des industries culturelles, et cogite autour de l’avenir de la création à l’heure du numérique.
Le tout bien sûr, en présence des pouvoirs publics, qui viennent prendre un bon bain de lobbies.

Ivres de se retrouver, les participants au forum ont solennellement proclamé un manifeste intitulé : "Principes d’une déclaration universelle de l’internaute et du créateur à l’heure du numérique".

Rien que ça !
Le noble but annoncé est de protéger et encadrer l’utilisation des données personnelles des internautes sans entraver pour autant l’innovation et la recherche.

Ce manifeste comporte un amalgame douteux entre "données personnelles" et "créations. Il est une conception absolue et sans limite de la propriété intellectuelle, qui bafoue les droits culturels fondamentaux du public et renie complètement l’état du droit existant.

Oui nous réclamons des droits garantissant la neutralité du net, la protection des données individuelles, le droit à l’oubli…mais surtout pas entre les seuls lobbies et pouvoir public, dont l’unique but est de tirer un profit commercial de toutes ces données numériques …


Pour en savoir plus


Vivendi vend son dernier actif dans les télécoms

La multinationale française, 2ème groupe de divertissement au monde, derrière Disney, a vendu GVT, sa filiale brésilienne au groupe espagnol Telefonica, pour la somme rondelette de 7,2 milliards d’euros.

Vivendi, après avoir vendu SFR, Maroc Telecom et Activision Blizzard, se recentre sur les médias (Canal+, Universal Music). Par ailleurs, il se constitue une cagnotte estimée à plus de 10 Mds €, pour le plus grand bonheur de ses actionnaires.

De son côté, Telefonica compte fusionner son opérateur mobile Vivo avec GVT, pour donner naissance au plus important opérateur télécoms brésilien, Telefonica Brasil.

Comme d’hab... Business !

​ ​

En savoir plus


La Poste : Première embrouille pour Wahl !

La CFDT, la CFTC, la CGC et l’UNSA ont signé le pacte social de La Poste le 15 septembre dernier. Léger problème : ces syndicats ne représentent que 28,6% des voix du personnel.

Du coup, même les Echos titraient sur la premier échec de Wahl le jour de la signature ratée du pacte social à La Poste ! Faut dire que c’était pas malin : négocier une revalorisation piteuse du complément Poste, puis négocier petitement la transposition des mesures indiciaires Fonction Publique pour les fonctionnaires de classe I et II.
Une fois terminées, mélanger et saucissonner le tout dans un pacte social avec mobilités forcées et suppression d’emplois garanties...

Ce qui devait arriver arriva : trois syndicats représentant la bagatelle de 72,4% des voix, SUD la CGT et FO, n’ont pas signé. Dans un bel élan commun, les syndicats signataires dénoncent les vilains non signataires et.. la direction, revancharde, se distingue même en supprimant toutes les mesures financières.
Wahl y avoir du sport à La Poste !


Le tract Sud


Planète terre, ça chauffe

Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), un nouveau record de niveau d’émissions mondiales des gaz à effet de serre aurait été battu en 2013. Cette croissance a pour origine l’activité humaine.

La prochaine conférence des Nations Unis sur le climat (COP21) se tiendra fin 2015 à Paris Le Bourget. la question du climat fait son retour dans l’agenda politique international, ce n’est que dans l’optique de trouver de nouvelles opportunités économiques pour les multinationales et les marchés financiers.

Et pourtant des alternatives existent et de nombreuses personnes se mobilisent pour inventer d’autres pratiques pour une transition écologique et sociale juste et démocratique.
Sud PTT avec l’union syndicale Solidaires s’inscrit dans la mobilisation en préparation pour 2015.


Les initiatives des Alternatiba


Nos droits : Trajets entre deux clients : temps de pause ou travail effectif ?

Le temps passé par un-e salarié-e à se déplacer entre deux rendez-vous professionnels peut être considéré, sous certaines conditions, comme du temps de travail effectif. Dès lors, il faudra le-la rémunérer comme tel.

« Le temps de déplacement professionnel pour se rendre sur le lieu d’exécution du contrat de travail n’est pas un temps de travail effectif.
Toutefois, s’il-elle dépasse le temps normal de trajet entre le domicile et le lieu habituel de travail, il-elle fait l’objet d’une contrepartie soit sous forme de repos, soit financière. Cette contrepartie est déterminée par convention ou accord collectif de travail ou, à défaut, par décision unilatérale de l’employeur prise après consultation du comité d’entreprise ou des délégués du personnel, s’il en existe. La part de ce temps de déplacement professionnel coïncidant avec l’horaire de travail n’entraîne aucune perte de salaire. »

La seule option qui se présente à l’employeur est la possibilité d’engager une procédure disciplinaire à l’encontre du-de la salarié-e ; de l’avertissement jusqu’au licenciement disciplinaire si les faits le justifient


Voir plus


La fédération Sud PTT est membre de JPEG 25/27, rue des Envierges 75020 Paris - Tel : 01 44 62 12 00 - sudptt@sudptt.fr - www.sudptt.org
Vous recevez cette lettre d’information parce que vous êtes inscrit(e) à la liste de diffusion. Envoyez un courriel pour vous désinscrire ou recevoir cette newsletter.



Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois