Newsletter du 3 septembre

jeudi 3 septembre 2015
par  paslaniici
popularité : 43%


Jeudi 03 Septembre 2015 - Numéro 224 -
Si cet email ne s’affiche pas correctement, vous pouvez consulter directement la page

  • Edito : Macron élu chef de classe du MEDEF !
  • La justice pour Mayotte !?
  • Alcatel : 1370 € le prix d’un-e salarié-e "supprimée" ?
  • COP21 encore 3 mois pour faire entendre une autre voix
  • Nos Droits : La justice reconnait l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques.

Votre mobile

En complément du site web fédéral et d’intranet, la fédération propose des informations plus courtes plus locales, accessibles depuis votre mobile.
Pour plus d’infos et comment télécharger les applications :

SUD sur votre mobile

Inscrire un-e ami-e


Vous pouvez aussi inscrire à cette lettre électronique de SUD un-e ami-e en cliquant ici !

Voir les lettres précédentes


Toutes les lettres sont disponibles sur le site public de SUD en cliquant ici !



Edito : Macron élu chef de classe du MEDEF !

La semaine dernière fût celle des différentes universités d’été des partis politiques…
Le ministre de l’Economie Macron n’est pas allé à celle du parti socialiste, mais n’a pas manqué celle du MEDEF…
Son allocution, devant le gratin du patronat français, a encore séduit l’auditoire.

Pierre Gattaz n’en revient pas ! Lui qui exige du gouvernement une reforme du code du travail, d’ici Noël, sera encore exaucé !

Face à l’ivresse des applaudissements patronaux, Macron en a profité pour remettre en cause les 35h, mais Valls l’a gentiment réprimandé…
Il va trop vite ce Macron ! Pourquoi toucher aux 35h maintenant, alors que la casse du code du travail prévu par le MEDEF, permettra demain, par accords d’entreprises de faire force de loi et d’effacer peu à peu temps et lieux de travail et autres protections des salarié-es ?

D’ores et déjà, pour mieux avaler tous les reculs sociaux qu’a mis en place ce gouvernement depuis 3 ans, Hollande a promis des réductions d’impôt en 2016... Hasard de calendrier, ce sera aussi le temps de la campagne présidentielle !

Pour Sud, plus que jamais des mesures radicales s’imposent comme la réduction du temps de travail, la redistribution des richesses et la transition écologique de l’économie.

La journée de mobilisation interprofessionnelle du 8 octobre, appelée par la CGT, Solidaires-Sud et la FSU, sera le premier grand rendez-vous social de la rentrée pour imposer cette politique !


La justice pour Mayotte !?

Alors que la majorité des salarié-es de droit privé à Orange Mayotte sont en grève depuis le 27 juillet 2015, la négociation est toujours bloquée. La direction locale a choisi ce jeudi 3 septembre de convoquer une vingtaine d’entre eux et le syndicat Sud devant le tribunal de grande instance de Mayotte pour, notamment, que les grévistes cessent de faire du bruit devant les bâtiments d’Orange.

Les grévistes n’en peuvent plus des manières brutales de ce directeur qui avait déjà renvoyé une dizaine de salarié-es d’Orange de la Réunion en garde à vue humiliante au poste de police pour une affaire de probité toujours pas jugée.

Est ce là le dernier coup de pied du directeur de Réunion Mayotte qui doit prendre une nouvelle fonction à Orange Guinée dès le 13 septembre ?

La fédération Sud prend toutes les dispositions pour que les grévistes soient entendu-es au tribunal et qu’on fasse enfin justice à leurs revendications plutôt qu’aux nuisances sonores dont se plaint la direction.
Sud reste néanmoins disponible pour toutes nouvelles discussions avec les représentant-es d’Orange de quelque niveau qu’ils soient afin de permettre un fin de conflit dans le respect et dignité des salarié-es et des client-es d’Orange.


Le communiqué de presse Sud


Alcatel : 1370 € le prix d’un-e salarié-e "supprimée" ?

L’annonce du jackpot pour le départ du patron d’Alcatel M.Combes à hauteur de 13,7 millions d’euros, relance le débat sur les "parachutes dorés". Michel Combes quittant Alcatel pour la présidence de Numéricable-SFR !

Les salarié-es d’Alcatel qui craignent les conséquences du rachat par Nokia apprécient peu ce cadeau pour celui qui a supprimé 10 000 postes pendant son mandat de patron ! 10 000 suppressions d’emploi qui valent sans doute aujourd’hui, cette récompense pour bons et loyaux services rendus au capital. Le gouvernement lui demande de réfléchir tout en notant qu’il est nécessaire de récompenser ceux qui font avancer les choses.

Drôle de déclaration à l’opposée d’une supposée bataille contre le chômage chère à F.Hollande.

Pour SUD ces primes sont tout autant scandaleuses que les emplois supprimés et quand aux bénéfices ils doivent servir les salarié-es et non les actionnaires.


En savoir plus


COP21 encore 3 mois pour faire entendre une autre voix

La prochaine conférence des Nations Unies sur les changements climatiques se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris Le Bourget. Elle a pour objectif de trouver un accord qui vise 2020 pour limiter à 2° le réchauffement climatique. Chaque Etat doit donc écrire noir sur blanc les engagements qu’il prendra en matière de réduction de CO2 et de lutte contre le dérèglement climatique.

A ce jour, les contributions tardent à venir et chaque Etat choisit son année de référence : 2005 année de pic d’émission de GES pour les Etats Unis, le Canada et l’Australie, 1990 accord de Kyoto pour la Russie, l’UE, le Royaume-Uni ! Et rien ne se concrétise non plus sur le niveau de financement et la part de fonds public.

Un grand nombre d’Etats fait de la résistance et joue l’hypocrisie. Ce manque de volonté politique pour aboutir à un accord est inquiétant et les premiers engagements sont d’ores et déjà insuffisants. Pour éviter un emballement de la machine climatique et combattre les inégalités sociales, c’est maintenant qu’il faut agir.

En tant que citoyen-nes, salarié-es d’Orange, nous sommes toutes et tous concerné-es. Sud et Solidaires appellent à la mobilisation pour le climat et la justice sociale avec deux grands temps forts : le 29 novembre dans les manifestations décentralisées dans les grandes villes de France et capitales du monde et le 12 décembre à Paris.


Tract Solidaires


Nos Droits : La justice reconnait l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques.

La justice a reconnu, pour la première fois en France, l’existence d’un handicap grave dû à l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques. Le TGI de Toulouse reconnaît ainsi, après expertise médicale, que la plaignante souffre du syndrome d’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, dont « la description des signes cliniques est irréfutable ».
Reconnue invalide à 85%, la plaignante touchera l’allocation adulte handicapée pendant trois ans.

Ce jugement constitue une grande première et risque de faire jurisprudence.

Ce n’est pas une surprise pour Sud : nous avions consacré à cette Maladie Environnementale Emergente (M2E) une table ronde à notre colloque le 31 mars dernier...


En savoir plus


La fédération Sud PTT est membre de JPEG 25/27, rue des Envierges 75020 Paris - Tel : 01 44 62 12 00 - sudptt@sudptt.fr - www.sudptt.org
Vous recevez cette lettre d’information parce que vous êtes inscrit(e) à la liste de diffusion. Envoyez un courriel pour vous désinscrire ou recevoir cette newsletter.


Navigation

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois