Newletter du 27 août

jeudi 27 août 2015
par  paslaniici
popularité : 46%


Jeudi 27 Août 2015 - Numéro 223 -
Si cet email ne s’affiche pas correctement, vous pouvez consulter directement la page

  • Edito : 5e semaine de grève à Orange Mayotte !
  • Quand Richard ne se glorifie pas d’une fermeture d’entreprise
  • « La secte » Amazon : quand la façade se lézarde !
  • ZTI : MACRON voit grand !
  • Nos Droits : Le renouvellement de la période d’essai.

L’humeur du jour

Votre mobile

En complément du site web fédéral et d’intranet, la fédération propose des informations plus courtes plus locales, accessibles depuis votre mobile.
Pour plus d’infos et comment télécharger les applications :

SUD sur votre mobile

Inscrire un-e ami-e


Vous pouvez aussi inscrire à cette lettre électronique de SUD un-e ami-e en cliquant ici !

Voir les lettres précédentes


Toutes les lettres sont disponibles sur le site public de SUD en cliquant ici !



Edito : 5e semaine de grève à Orange Mayotte !

Les salarié-es d’Orange Mayotte en sont à la 5ème semaine de grève pour réclamer la même prime de vie chère attribuée aux autres départements d’outre-mer.

Après les nombreux échanges à tous les niveaux de décision de l’entreprise... encore sans succès..., on peut constater une ligne de conduite droite et constante des grévistes et de Sud à savoir la recherche d’une sortie de crise pour Mayotte sans surenchère par rapport au préavis initial ni débordement de la part du personnel.

Ce jeudi 27 août, une délégation Sud de 2 personnes est convoquée à la commission de conciliation de Mayotte, sur saisie d’Orange. Nous y siégerons. Cette commission est paritaire, composée de représentants de la préfecture, de la DIRECCTE et de représentants des OS représentatives à Mayotte.
A suivre....

Les salarié-es grévistes de Mayotte restent déterminé-es pour que justice soit faite et être enfin entendu-es !

Dans ce conflit qui dure, la solidarité politique et financière est essentielle. Elle doit être adressée à : syndicatsudtelecom.reunion@gmail.com...
jusqu’à ce que les salarié-es méprisé-es et bafoué-es soient enfin entendu-es.


Le tract Sud


Quand Richard ne se glorifie pas d’une fermeture d’entreprise

Régulièrement, notre président se glorifie d’être un patron qui ne licencie pas. Pas de PSE à Orange selon lui malgré la concurrence exacerbée. Précisons d’abord que c’est valable sur le plan français car à l’étranger en Pologne par exemple les plans s’empilent depuis plusieurs années. Notre regard sur la politique du groupe ne peut s’arrêter aux frontières de la France.

Cependant même en France, des licenciements dépendent de la politique d’Orange : le personnel des entreprises de la sous traitance est à la merci des décisions du donneur d’ordre qui peut arrêter un contrat. Et là Orange ne se gêne pas pour mettre des dizaines de personnes dehors.

C’est le cas à Blois ou une entreprise, Everial, voit son contrat de service avec Orange, non reconduit, et perd 114 salarié-es, qui vont grossir les rangs des demandeurs d’emplois. C’est la fin brutale du parcours avec Orange, après 30 ans, de bons et loyaux services. SUD demande la réintégration des activités avec les emplois de la sous traitance.


En savoir plus


« La secte » Amazon : quand la façade se lézarde !

Amazon était déjà connu pour les très mauvaises conditions du travail de ses salarié-es dans les entrepôts.

Une nouvelle enquête du « New York Times » vient encore enrichir le triste tableau des méthodes en vigueur chez le numéro un mondial du commerce électronique.
Il s’agit de salariés-es au plus haut niveau du groupe, qui décrivent un climat permanent de délation, une concurrence entre personnes portée à l’outrance et tout cela sous instructions spécifiques de la direction…. Qui fait pourtant semblant de tomber des nues !


En savoir plus


ZTI : MACRON voit grand !

A la lecture des projets de décrets délimitant les futures zones touristiques internationales parisiennes et désignant les gares dans lesquelles les commerces seront autorisés à employer des salarié-es le dimanche, Emmanuel Macron doit être fâché avec l’arithmétique (quatre ZTI ne font pas douze au bout du compte), voir a effrontément menti devant la représentation nationale !

En effet, le projet comporte 12 zones et la quasi-totalité des gares parisiennes. De plus, l’ensemble des centres commerciaux parisiens sont également inclus dans le périmètre des ZTI alors qu’ils ne sont pas tous connus pour leur affluence touristique internationale !

Il est clair que le projet Macron a pour objectif la généralisation du travail du dimanche dans le commerce, le tourisme international ne constituant qu’un artifice de communication.


Voir le communiqué de SUD Commerces & Services


Nos Droits : Le renouvellement de la période d’essai est règlementé

L’employeur ne peut pas renouveler une période d’essai comme bon lui semble. Plusieurs règles doivent être respectées dont un seul renouvellement possible et celui-ci doit être prévu, par un accord de branche étendu et par le contrat de travail ou la lettre d’engagement.

La durée du renouvellement est soumise également à des règles.


En savoir plus


La fédération Sud PTT est membre de JPEG 25/27, rue des Envierges 75020 Paris - Tel : 01 44 62 12 00 - sudptt@sudptt.fr - www.sudptt.org
Vous recevez cette lettre d’information parce que vous êtes inscrit(e) à la liste de diffusion. Envoyez un courriel pour vous désinscrire ou recevoir cette newsletter.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois